A propos de Collection Militaria

Cher ami collectionneur,

                  Moi, c’est Mumu ! Une p’tite nana passionnée d’histoire militaire tombée dans la marmite depuis quelques années maintenant. Je suis capable d’identifier un uniforme réglementaire ou sa version ersatz, un ustensile du quotidien du combattant et de présenter son aventure si elle est digne d’intérêt pour le collectionneur, le passionné d’histoire militaire. Capable également de vous certifier l’origine exacte et d’authentifier la pièce présentée sur mon site et mise en vente. Avec moi pas de bidouilles, pas de fausses peintures vieillies dans les ridelles du potager et fumées dans l’ancien saloir, grattées à l’émeri et rouillées : tout juste quelques rares reproductions dûment signalées et quelques objets peu courants de terrain. Tout est authentique : du bouton de carton RAD au fourreau Garand en passant par le caban de la marine anglaise, je ne vends que de l’authentique ! Vous ne trouverez aucune copie tchèque de wehrpass ou de casquettes nazies made in china. Je m’y engage.

                  Mémoires d’objets, Histoires d’hommes de François Bertin : connaissez-vous cet ouvrage ? Sa lecture a été pour moi un moment fondateur de mon existence professionnelle. En effet, c’est ce livre qui m’a fait aimer sans retenue l’histoire militaire et qui a précipité mon entrée dans l’univers masculin du « militaria » avec la volonté ardente de raconter la petite histoire des combattants dans la grande Histoire des hommes avec un autre regard : celui d’une femme qui n’est ni militaire ni historienne. La grande Histoire avec une hache comme disait l’écrivain Georges Pérec est passionnante quand elle s’incarne dans des objets et pièces. C’est donc d’abord une passionnée qui vous conseille avant de vous vendre.

                  A ce livre majeur, j’ajoute que l’influence directe de mon entourage éclairé, l’observation de proches collectionneurs et amis ont renforcé mes certitudes et consolidé mes savoirs ! Lorsque l’on est entourée des bonnes personnes, on apprend évidemment plus vite ! On partage, on échange informations et savoirs. Alors, on grandit au point de prétendre franchir un nouveau pas : d’amateur éclairé ou de collectionneur acharné, on passe à celui de revendeur afin de faire progresser son savoir en même temps que sa collection. Mon intention première n’est raisonnablement pas de faire de la concurrence aux marchands qui ont pignon sur rue. Certes mon réseau est important, mais je n’en ai pas encore les moyens de me faire plus grosse que le bœuf. L’heure n’est donc pas venue. Même là, j’apprends, dans le commerce, les échanges et les questions que vous me posez, les recherches des pièces que vous sollicitez, les mises en relation que vous espérez. Un jour, qui sait ?

On peut être une femme dans un monde viril et avoir aussi naturellement des ambitions ; notamment celle de devenir une référence dans un avenir très proche.

                  Pour le moment, ma modeste intention est de vous présenter du « petit matériel ». Ce « petit » matériel que l’on recherche pour compléter des pièces incomplètes ou des mannequins, ravauder une vareuse à laquelle il manque des boutons ou qui comporte une déchirure dans les collections de débutants ou de collectionneurs chevronnés et que l’on ne trouve pas toujours dans le vide-grenier près de chez soi. Une médaille, une bélière, un bouton, une fiole de Losantin, un beurrier en bakélite, une pipe de réserviste en porcelaine, voire un masque à gaz.

                  Comme tout un chacun, je propose aussi des pièces majeures et de très belles pièces qui ne demandent qu’à vivre et à prolonger leur histoire au sein de votre collection.

                  Sur mon site, vous trouverez donc des petites pièces dans leur « jus » comme on les aime, et de temps en temps, quelques grosses pièces ; de celles qui vous ébouriffent comme ce casque de la Waffen SS à l’histoire si particulière ou celui de ce Hiwi. Regardez aussi ce képi de pioupiou qui porte encore la trace du coup de sabre reçu par un uhlan.

                  Chaque pièce est unique et, derrière chacune d’elle, se dissimule un petit fragment d’histoire. C’est précisément cela que j’adore dans mon métier ! Savoir que chaque objet a appartenu à un soldat, qui a vécu et combattu rend vivante la collection et l’inscrit dans un temps historique. Tout s’incarne au rythme des livres d’histoire, de la documentation familiale et des visites des sites de tourisme militaire et de la possession de la pièce qui y correspond.

                  J’espère que le site web que je fais évoluer chaque semaine en fonction de vos remarques, continuera à vous plaire, que vous vous abonnerez à la newsletter. Avec un peu de couleurs dans mes textes, j’essaie d’apporter une petite touche un peu plus « girly » à ce milieu en général masculin ! N’en prenez point ombrage, laissez-vous guider dans les rubriques, accompagné par des remarques quand elles sont nécessaires.

                  Je souhaite vivement que vous trouviez votre bonheur dans les pièces proposées, à « prix collectionneur » dans la mesure du possible. N’hésitez pas à me poser une question, à me signaler éventuellement une erreur, et à vous inscrire à la newsletter afin d’être informé des nouvelles mises à jour.

                  Merci de votre visite sur le site, à très bientôt, et bon achat à tous !

Mumu